Différences entre les versions de « Photographie/Objectifs/Généralités »

Leur principale caractéristique est de permettre la prise de vue à des distances bien plus faibles que les objectifs classiques de même focale, grâce à une rampe hélicoïdale beaucoup plus longue et, pour la plupart des réalisations modernes, une diminution importante de la distance focale. On les utilisera donc d'une manière générale pour photographier de petits objets, des fleurs, des insectes, etc.
 
Le terme « macro », abréviation de « macrophotographie », est utilisé aujourd'hui à tort et à travers pour désigner la photographie rapprochée. La véritable [[macrophotographie]] correspond aux situations de prise de vue telles que l'image qui se forme sur la surface sensible est au moins aussi grande que l'objet photographié. L'accès à ce domaine supposen'est doncpossible que grâce à des équipements particuliers. À de rarissimes exceptions près, la position « macro » des zooms, le mode « macro » de nombreux appareils compacts numériques ne suffisent pas à l'atteindre, loin de là, et la possession d'autresun équipementsobjectif « macro » limité au rapport 1:1 permet seulement d'en atteindre la limite la moins contraignante.
 
Les objectifs macro ont des focales situées communément entre 50 et 200 mm. Plus la focale est grande, plus on peut se tenir loin du sujet, ce qui est intéressant pour photographier des sujets farouches ou difficiles d'accès, mais plus la prise de vue est soumise aux mouvements intempestifs de l'appareil.
 
Beaucoup d'amateurs oublient que leur objectif macro peut mettre au point jusqu'à l'infini, tout comme n'importe quel objectif ordinaire., Once peutqui doncpermet de s'en servir pour des prises de vue courantes,. etPour toutles spécialementportraits, pouren le portraitparticulier, un 90 mm macro peut donner d'excellents résultats en 24 x 36.
 
=== Grands angulaires de type « fish-eye » ===