Différences entre les versions de « Photographie/Objectifs/Généralités »

aucun résumé de modification
Il résulte de tout cela que les téléobjectifs de longue focale les plus lumineux sont des instruments d'optique très lourds et très coûteux, hors de portée de la plupart des amateurs. Cet inconvénient est quelque peu diminué avec les appareils reflex qui utilisent des capteurs de « demi-format » : un objectif de 300 mm destiné au format 24 x 36 devient alors un l'équivalent d'un 400 mm de même ouverture, avec une très bonne qualité optique puisque seule la zone centrale de l'image est utilisée.
 
Les objectifs de longue focale sont particulièrement sensibles aux mouvements intempestifs et malgré les systèmes de [[Photographie/Netteté des images/Systèmes de stabilisation|stabilisation]], on a toujours intérêt à les utiliser sur un [[Photographie/Accessoires/Pieds et supports divers|trépied]] ou tout autre support suffisamment rigide..
 
== Objectifs à focale variable ou « macrozooms » ==
 
L'idée de fabriquer des objectifs à focale variable n'est pas nouvelle mais elle s'est pendant longtemps heurtée à des difficultés techniques quasi insurmontables. Les premières réalisations pratiques remontent aux années 1930, pour équiper les caméras de prise de vue cinématographiques. Le Pan Cinor de [[SOM-Berthiot]], mis au point en 1949 par Roger Cuvillier et Richard Jean Cornu, marque le vrai début des « zooms ». Le mot, déjà en usage dans les milieux du cinéma, et dont l'origine semble passablement confuse, a été déposé en 1958 par le fabricant français [[Angénieux]].
 
La désignation des zooms reprend celle des focales fixes pour lesquelles on précise la distance focale en mm, suivie de l'ouverture relative, ce qui donne par exemple : 17 mm f/2,8, 50 mm f/1,4 ou 400 mm f/5,6. Pour un zoom, on indique la gamme de variation de focale par 2 nombres séparés par un tiret et correspondant à la plus petite et à la plus grande focale, puis la, ou les ouvertures à ces focales extrêmes selon les mêmes conventions ; cela donne par exemple 28-85 mm f/2,8 pour un zoom dont la pleine ouverture est constante et 70-210 mm f/4-5,6 pour un zoom dont l'ouverture varie de f/4 à 70 mm à f/5,6 à 210 mm.
 
Le rapport de la plus longue focale à la plus courte est appelé « amplitude » ou encore « puissance » du zoom (''range'' en anglais). Par exemple, un zoom 35-140 mm est dit « zoom 4× » ou zoom d'amplitude 4.
 
Les zooms appartiennent grosso modo à quatre familles :
 
=== Zooms trans-standards ===
 
Les focales sont réparties autour de la focale « normale », ce qui donne par exemple 35-70 mm ou 28-85 mm en 24 x 36, 18-55 mm avec les capteurs APS-C, etc.
 
=== Zooms grand angulaires ===
 
Les focales sont beaucoup plus courtes, par exemple 17-24 mm, toujours en 24 x 36. En raison des difficultés de construction, l'amplitude de variation de focale reste généralement modeste.
 
=== Zooms de longue focale ou télé-zooms ===
 
On trouve, toujours en 24 x 36, des plages de focales telles que 70-210 mm, 100-400 mm, etc.
 
=== Zooms à très grande amplitude ===
 
Ils sont censés couvrir toute une gamme optique, par exemple 28-200 mm, 28-350 mm, etc.
 
Aujourd'hui les objectifs à focale variable équipent pratiquement tous les appareils numériques compacts et sont proposés de façon quasi systématique en kits avec les appareils reflex. Certains offrent une position « macro » permettant d'aborder le domaine de la photographie rapprochée mais en restant presque toujours très loin de la véritable macrophotographie. Certains zooms sont maintenant de très haute qualité et capables de satisfaire la plupart des exigences des amateurs avertis et des professionnels, cependant leur luminosité reste relativement faible.
 
 
== Objectifs spéciaux ==
 
=== Objectifs à« focalemacro variable» ===
 
Leur principale caractéristique est de permettre la prise de vue à des distances bien plus faibles que les objectifs classiques de même focale, grâce à une rampe hélicoïdale beaucoup plus longue et, pour la plupart des réalisations modernes, une diminution importante de la distance focale. On les utilisera donc d'une manière générale pour photographier de petits objets, des fleurs, des insectes, etc.
 
Beaucoup d'amateurs oublient que leur objectif macro peut mettre au point jusqu'à l'infini, tout comme n'importe quel objectif ordinaire. On peut donc s'en servir pour des prises de vue courantes, et tout spécialement pour le portrait, où un 90 mm macro peut donner d'excellents résultats en 24 x 36.
 
== Objectifs spéciaux ==
 
=== Grands angulaires de type « fish-eye » ===
 
Ils sont surtout utilisés en photographie d'architecture et en photographie industrielle pour redresser les perspectives et mieux contrôler la [[profondeur de champ]].
 
== Objectifs à focale variable ==
 
Les zooms appartiennent grosso modo à quatre familles :
 
=== Zooms trans-standards ===
 
Les focales sont réparties autour de la focale « normale », ce qui donne par exemple 35-70 mm ou 28-85 mm en 24 x 36, 18-55 mm avec les capteurs APS-C, etc.
 
=== Zooms grand angulaires ===
 
Les focales sont beaucoup plus courtes, par exemple 17-24 mm, toujours en 24 x 36. En raison des difficultés de construction, l'amplitude de variation de focale reste généralement modeste.
 
=== Zooms de longue focale ou télé-zooms ===
 
On trouve, toujours en 24 x 36, des plages de focales telles que 70-210 mm, 100-400 mm, etc.
 
=== Zooms à très grande amplitude ===
 
Ils sont censés couvrir toute une gamme optique, par exemple 28-200 mm, 28-350 mm, etc.
 
Aujourd'hui les objectifs à focale variable équipent pratiquement tous les appareils numériques compacts et sont proposés de façon quasi systématique en kits avec les appareils reflex. Certains offrent une position « macro » permettant d'aborder le domaine de la photographie rapprochée mais en restant presque toujours très loin de la véritable macrophotographie. Certains zooms sont maintenant de très haute qualité et capables de satisfaire la plupart des exigences des amateurs avertis et des professionnels, cependant leur luminosité reste relativement faible.
 
== Zoom ou focale fixe ? ==