« Livre de cuisine/Pain d'épices » : différence entre les versions

→‎Préparation traditionnelle : Raccourcir. Zap promotion. Préciser. Typographie.
(Annulation des modifications 33487123 par FORTWENGER (Discuter))
(→‎Préparation traditionnelle : Raccourcir. Zap promotion. Préciser. Typographie.)
Cette pâte-mère est ensuite laissée à reposer plus ou moins longtemps selon le produit final (pavé, [[nonnette]], pain d'épices fourré...).
 
Autrefois, la pâte pouvait être laissée à mûrir pendant 3 mois (il existe un artisan à [[Gertwiller]] qui travaille toujours de cette façon, il utilise une pâte mère agée de trois à six mois (Lips)) : le miel contient des composés ralentissant le développement des [[moisissuresmoisissure]]s et la faible teneur en eau et forte teneur en sucre donnent au produit une [[activité de l'eau]] faible, limitant le développement des [[microorganismes|micro-organismes]].
 
Il faut noter qu'autrefoisAutrefois, on ne connaissait pas la poudre à lever (ou [[levure chimique]]) que l'on utilise aujourd'huiau {{s-|XXI|e}}. On suppose que le pain d'épices levait grâce à une [[fermentation]] spontanée qui avait lieu pendant cette phase de maturation.
 
Aujourd'huiEn 2008, la pâte-mère est laissée à maturer pendant maximum 2 semaines, hormis de tréstrès rares artisans tel Lips qui continuent à travailler de façon traditionnelle..
 
La pâte-mère est ensuite à nouveau pétrie lors d'une opération appelée [[braquage]], qui consiste à assouplir et aérer la pâte. On ajoute alors des jaunes d'oeufs et la poudre à lever ainsi que les épices ou arômates.
4

modifications