Différences entre les versions de « Photographie/Netteté des images/Le « bokeh » »

À pleine ouverture, les taches formées par ce doublet en avant et en arrière de la zone de convergence seront à peu près blanches et uniformément éclairées dans leur zone centrale mais leurs bords seront un peu flous et présenteront des franges périphériques colorées. Très schématiquement, entre l'objectif et la zone de convergence, ces franges seront teintées de rouge vers l'extérieur et de bleu-vert (cyan) vers l'intérieur. Au-delà de la zone de convergence, elles seront d'abord teintées de vert à l'extérieur et de pourpre (magenta) vers l'intérieur, avant de devenir plus complexes.
 
En pratique, l'aspect de ces taches varie d'un objectif à l'autre et, pour un même objectif, selon l'ouverture du diaphragme, la distance de mise au point, la distance focale s'il s'agit d'un zoom, l'inclinaison des rayons par rapport à l'axe optique, etc. ; il est quasi impossible de donner à ce sujet des indications précises et chiffrées. Du reste, les chiffres sont ici beaucoup moins importants que l'aspect visuel global des images. On peut toutefois pronostiquer que des taches présentant des franges colorées très marquées et/ou une luminosité beaucoup plus forte sur les bords qu'au centre ne sont pas des éléments favorables à l'obtention de flous agréables à regarder.
 
L'image ci-dessous, par exemple, présente des taches dont la luminosité est loin d'être uniforme. L'anneau lumineux périphérique renforce leur impact visuel et empêche qu'elles se fondent agréablement dans l'arrière-plan.
 
 
[[Image:Bokeh halo.jpg|center|400px]]