Différences entre les versions de « Programmation Bash/Tests »

→‎Syntaxe du test : précisions sur les tests avec variables
(→‎Syntaxe du test : précisions sur les tests avec variables)
{{Programmation Bash}}
== Conditions ==
 
Deux syntaxes équivalentes permettent de tester des expressions : <code>[ expression ]</code> et <code>test expression</code>. Elles renvoient toutes les deux un code de retour valant 0 si l'expression est vraie et 1 si l'expression est fausse.
== Syntaxe du test ==
Deux syntaxes équivalentes permettent de tester des expressions :
<pre>
[ expression ]
</pre>
ou
<pre>
test expression
</pre>
 
 
Ces deux commandes renvoient un code de retour valant 0 si l'expression est vraie et 1 si l'expression est fausse.
Exemple :
<pre>
$ [ 2 = 2 ]
1
</pre>
 
=== Tester une variable ===
Il est tout à fait possible de tester le contenu d'une variable avec les commandes <code>test</code> ou <code>[</code> :
<source lang="bash">
[ $a = toto ]
</source>
la substitution de la variable par sa valeur est alors effectuée est le test est vrai si la variable contient la valeur <code>toto</code> et faux sinon. Par contre, si la variable <code>a</code> n'est pas définie lors du test, la substitution de la ligne sera :
<source lang="bash">
[ = toto ]
</source>
ce qui provoquera une erreur. Il est donc préférable de toujours protéger une variable lors d'un test soit avec des guillemets :
<source lang="bash">
[ "$a" = toto ]
</source>
soit avec un préfixe :
<source lang="bash">
[ x$a = xtoto ]
</source>
 
== Tests sur les objets du système de fichiers ==
 
Les opérateurs de tests disponibles sont, pour les les objets du système de fichiers :
* <code>[ -e $FILE ]</code>
vrai si l'objet désigné par $FILE existe dans le répertoire courant,
* <code>[ -s $FILE ]</code>
vrai si l'objet désigné par $FILE existe dans le répertoire courant et si sa taille est supérieure à zéro,
* <code>[ -f $FILE ]</code>
vrai si l'objet désigné par $FILE est un fichier dans le répertoire courant,
* <code>[ -r $FILE ]</code>
vrai si l'objet désigné par $FILE est un fichier lisible dans le répertoire courant,
* <code>[ -w $FILE ]</code>
vrai si l'objet désigné par $FILE est un fichier inscriptible dans le répertoire courant,
* <code>[ -x $FILE ]</code>
vrai si l'objet désigné par $FILE est un fichier exécutable dans le répertoire courant,
* <code>[ -d $FILE ]</code>
vrai si l'objet désigné par $FILE est un répertoire dans le répertoire courant.
 
== Tests sur les chaînes de caractères ==
 
Les opérateurs de tests disponibles sont, pour les chaînes :
* <code>[ c1 = c2 ]</code>, vrai si c1 et c2 sont égaux ;
* <code>c1 != c2</code>, vrai si c1 et c2 sont différents ;égaux,
* <code>-z[ cc1 != c2 ]</code>, vrai si c est la chaîne vide ;
vrai si c1 et c2 sont différents,
* <code>-n c</code>, vrai si c n'est pas la chaîne vide.
* <code>[ -z c ]</code>
vrai si c est la chaîne vide (''Zero''),
* <code>[ -n c ]</code>
vrai si c n'est pas la chaîne vide (''Non zero'').
 
== Tests sur les nombres ==
 
Pour les nombres :
* <code>[ n1 -eq n2 ]</code>, vrai si n1 et n2 sont égaux ;
* <code>n1 -ne n2</code>, vrai si n1 et n2 sont différentségaux ;(''EQual''),
* <code>[ n1 -ltne n2 ]</code>, vrai si n1 est strictement inférieur à n2 ;
vrai si n1 et n2 sont différents (''Not Equal''),
* <code>n1 -le n2</code>, vrai si n1 est inférieur ou égal à n2 ;
* <code>[ n1 -gtlt n2 ]</code>, vrai si n1 est strictement supérieur à n2 ;
* <code>n1 -ge n2</code>, vrai si n1 est supérieurstrictement ou égalinférieur à n2. (''Less Than''),
* <code>[ n1 -le n2 ]</code>
Pour les expressions :
vrai si n1 est inférieur ou égal à n2 (''Less or Equal''),
* <code>! e</code>, vrai si e est faux ;
* <code>e1[ n1 -agt e2n2 ]</code>, vrai si e1 et e2 sont vrais ;
vrai si n1 est strictement supérieur à n2 (''Greater Than''),
* <code>e1 -o e2</code>, vrai si e1 ou e2 est vrai.
* <code>[ n1 -ge n2 ]</code>
vrai si n1 est supérieur ou égal à n2 (''Greater or Equal'').
 
== TestTests <code>if</code>et logique ==
Ou comment introduire une alternative logique :
L'instruction <code>if</code> permet d'effectuer des opérations si une condition est réalisée.
* <code>[ ! e ]</code>
<pre>
vrai si e est faux. ! est la négation.
if condition
* <code>[ e1 -a e2 ]</code>
then instruction(s)
vrai si e1 et e2 sont vrais. -a ou le et logique (''And'').
fi
* <code>[ e1 -o e2 ]</code>
</pre>
vrai si e1 ou e2 est vrai. -o ou le ou lgogique (''Or'').
L'instruction <code>if</code> peut aussi inclure une instruction else permettant d'exécuter des instructions dans le cas ou la condition n'est pas réalisée.
<pre>
if condition
then instruction(s)
else instruction(s)
fi
</pre>
Il est bien sur possible d'immbriquer des <code>if</code> dans d'autres <code>if</code> et notamment des constructions telles que celle ci sont assez courantes :
<pre>
if condition1
then instruction(s)
else
if condition2
then instruction(s)
else
if condition3
...
fi
fi
fi
</pre>
Pour permettre d'alléger ce type de code, ksh fournit un raccourci d'écriture : <code>elif</code>. Le code précédent pourrait être réécrit ainsi :
<pre>
if condition1
then instruction(s)
elif condition2
then instruction(s)
elif condition3
...
fi
</pre>
 
== Test <code>case</code> ==
L'instruction <code>case</code> permet de comparer une valeur avec une liste d'autres valeurs et d'exécuter un bloc d'instructions lorsque une des valeurs de la liste correpsond.
<pre>
case valeur_testee in
valeur1) instruction(s);;
valeur2) instruction(s);;
valeur3) instruction(s);;
...
esac
</pre>
Ce code est équivalent à :
<pre>
if [ valeur_teste = valeur1 ]
then instruction(s)
elif [ valeur_testee = valeur2 ]
then instruction(s)
elif [ valeur_testee = valeur3 ]
then instruction(s)
...
fi
</pre>
 
[[Catégorie:Programmation bash-kshBash (livre)]]
1 352

modifications