« Philosophie/Désir » : différence entre les versions

 
D'une manière générale, le désir suppose la conscience d'un manque qui traduit notre imperfection. Aussi les philosophes et les moralistes mettent-ils souvent l'accent sur deux aspects négatifs du désir :
*son caractère douloureux ; l'insatisfaction peut détruire physiquement et psychologiquementpsychologiquemenhjkhjkhjkt celui qui désire ;
*son aspect illimité quand il se reporte sans cesse sur de nouveaux objets.
 
Utilisateur anonyme