Différences entre les versions de « Philosophie/Présocratiques »

m
Robot : Corrige les liens pointants sur des redirections
(coquille)
m (Robot : Corrige les liens pointants sur des redirections)
{| border="0" cellpadding="0" width="100%" style="background: #f9f9f9"
| colspan="3" height="25"|<center>[[Philosophie/Histoire de la philosophie|Histoire de la philosophie]]</center>
|-
| width="33%"|'''[[Histoire de la philosophie - Origine de la philosophie|Origine de la philosophie]]'''
| width="34%" align="center"|'''[[Philosophie/Histoire de la philosophie - /La philosophie antique|La philosophie antique]]'''
| width="33%" align="right"|'''[[Philosophie/Socrate|Socrate]]'''
|}
 
 
:Les '''Présocratiques''' sont des philosophes qui ont vécu du milieu du VIIe siècle av. J.-C. jusqu'à l'époque de [[Philosophie/Socrate|Socrate]]. Certains ne sont donc pas littéralement des pré-socratiques, comme les Sophistes, Démocrite, etc. Ils sont considérés comme les initiateurs de certains aspects de la spéculation philosophique (philosophie de la nature par exemple). Leurs doctrines et leur vie, du fait de l'état lacunaire de nos sources, ne sont pas très bien connues. De plus, ce qu'il nous reste de leurs écrits provenant des œuvres de philosophes ultérieurs, nous nous retrouvons face à des textes réinterprétés de manière parfois très tendancieuse (par exemple Aristote, ''Métaphysique'', livre A).
Le terme de présocratiques n'apparaît qu'après la prise de conscience de l'héritage platonicien, mais le nom qu'on leur attribuait au VIe siècle est ''phusikoi'', les physiciens au sens de ceux qui
se portent à l'étude de la Nature. L'expression ne doit cependant pas laisser penser à un héritage directe ou à une continuité d'inspiration entre les penseurs matinaux de l'aube grecque et le savant de l'âge classique qui met en pratique l'expérimentation. La Nature dont le phusikos fait l'expérience est un tout dont il n'est qu'une partie. La ''phusis'', la Nature, c'est à la fois ce qui croît, toutes les choses qui s'épanouissent sous le ciel, et ce par quoi ce qui croît, justement, croît. La Nature n'est pas alors la nature objective offerte à l'appréhension du calcul.C'est en Ionie, à Millet, que l'on situe habituellement le lieu de naissance de la ''philosophie'', notamment avec Thalès.
12 783

modifications