Différences entre les versions de « Apprendre la guitare/Achat du matériel »

m
Robot : Changement de type cosmétique
m (L'image Marshall_amplifier.jpg a été retirée car elle a été supprimée sur Commons par Rama)
m (Robot : Changement de type cosmétique)
La guitare se décline en trois grandes sortes de modèles : classique, folk et électrique.
 
La guitare classique est à corps fin, à manche massif et large. Les trois cordes graves sont en métal, les trois cordes aiguës en nylon. C’est ce type de modèle que l’on conseille généralement aux débutants. Les modèles d’entrée de gamme sont relativement peu chers. Le répertoire Classique est vaste, et beaucoup de morceaux sont accessibles aux grands débutants. Les cordes d’une guitare classique sont plus souples que celles d’une guitare folk, et demandent peu de force musculaire à la main gauche. En contrepartie, le manche d’une guitare classique est plus large que celui d’une folk ou d’une électrique, ce qui rend difficile l’exécution de certains accords. Ce type de guitare est avant tout conçu pour être joué avec les doigts : le large écart entre les cordes est inadapté à un jeu rapide au médiator. D’autre part, le son de cette guitare ne convient pas à tous les styles, et il vous faudra certainement un autre instrument si vous souhaitez jouer du Rage Against the Machine.
 
La guitare folk a un corps plus massif, un manche plus fin et plus étroit. Ses cordes en acier ou en bronze produisent un son métallique et brillant. Il s’agit d’une guitare très polyvalente, s’adaptant à une multitude de styles (mais moins bien au Classique qu’une guitare classique). Elle se prête aussi bien au jeu au médiator qu’au jeu aux doigts, au jeu en solo qu’à l’accompagnement. C’est aussi une guitare plus difficile à jouer pour un débutant, à cause de la plus grande tension des cordes.
 
Une guitare classique ou folk est avant tout conçue pour être jouée sans être amplifiée – sa caisse de résonance joue le rôle d’amplificateur naturel - mais certains modèles (dits électro-acoustiques, par opposition aux modèles acoustiques purs) sont munis d’un capteur piézo-électrique, placé dans le chevalet, et connectable à un ampli ou encore directement à l’entrée d’une console de mixage ou d’une carte son. A noter que ce système n’en fait pas pour autant l’équivalent d’une guitare électrique : le rôle du capteur est seulement de permettre d’amplifier ou d’enregistrer le son naturel de l’instrument sans avoir à passer par un micro externe.
 
Une guitare électrique est une guitare munie d’un ou plusieurs micros magnétiques. Elle peut être munie ou non d’une caisse de résonance (guitare « archtop » pleine caisse, ¾ ou ½ caisse, guitare sans caisse de type « solid-body»). Son manche est similaire en épaisseur et en largeur à celui d’une guitare folk, voire encore plus fin. Une telle guitare est conçue avant tout pour être amplifiée – le son naturel d’une guitare solid-body est tout simplement trop faible pour ne pas l’être. L’amplification permet en particulier de monter sur l’instrument des cordes très souples, autorisant un jeu nuancé et rapide avec peu d’effort musculaire. Certains guitaristes de Jazz ou de Blues préfèrent malgré tout équiper leur guitare de cordes presque aussi dures ou même plus dures que celles d’une guitare folk, privilégiant ainsi la qualité du son au détriment de leur confort de jeu. Munie de cordes souples ou très souples, une guitare électrique se prête mieux au jeu au médiator qu’aux doigts – même si cette dernière technique a ses adeptes, comme Ritchie Blackmore ou Mark Knopfler. Si elle ne peut véritablement reproduire le son d’une classique ou d’une folk, la guitare électrique est probablement la plus polyvalente de toutes les guitares. C’est aussi un instrument demandant beaucoup d’entraînement pour être réellement maîtrisé.
 
== Ce qu'il vaut mieux éviter de faire ==
Toutefois, certains guitaristes célèbres, tout en étant gauchers, jouent "en droitier" avec une guitare traditionnelle pour droitier. C'est le cas par exemple de [[w:Mark Knopfler|Mark Knopfler]] ([[w:Dire Straits|Dire Straits]]), celui-ci jouant d'ailleurs généralement les cordes sans médiator avec sa main droite, en utilisant principalement le pouce, l'index et le majeur, pour se rapprocher du "fingerpicking" et afin également d'obtenir une "attaque" sur la corde moins "sèche" avec les doigts qu'avec un médiator.
Libre à vous, bien sûr, de choisir votre guitare et votre façon de jouer.
 
[[Catégorie:Apprendre la guitare (livre)]]
12 783

modifications