« Néerlandais/Grammaire/le pronom/le pronom personnel » : différence entre les versions

aucun résumé de modification
(Création : En néerlandais le pronom personnel possède plusiers forme selon: * les personnes 1,2,3 * le nombre sigulier, pluriel * l'accentuation: sans accentuation il y a les formes clitiques * ...)
 
Aucun résumé des modifications
En néerlandais le pronom personnel possède plusiers forme selon:
 
*# les personnes (1,2,3)
#: tout comme en français
*# le nombre sigulier(singulier, pluriel)
* l'accentuation: sans accentuation il y a les formes clitiques
#: tout comme en français
*# le cas: sujet ou objet
* la politesse
#: avec une seule exception il n'y a pas de différence entre les concords directs et indirects
* la région
*# l'accentuation: sans accentuation il y a les formes clitiques
#: c'est un peu différent que le français
*# la politesse et la région
#: comme en français: 'tutoyer-vouvoyer', ceci s'applique a la deuxième personne
 
==Les formes clitiques==
 
Comparez:
 
: ''jij'' ziet - ''je'' ziet
: forme de base - forme clitique
 
Tous les deux traduisent en : ''tu vois'', mais il y a une différence d'accentuation. Dans ''je ziet'' l'accent tombe plutot sur ''ziet'' et dans l'autre version plutot sur ''jij'':
 
: '''''jij''''' ziet - ''je'' '''ziet'''''
 
Alors les phrases ont une implication différente:
 
: ''tu'' vois (c'est ''pas moi'' qui vois) - tu ''vois'' (tu n'''écoutes'' pas)
 
Dans le dernier cas le français pourrait utiliser le pronom emphatique:
 
: toi, tu vois
 
Mais on ne dirait pas toujours un pronom emphatique quand on utilise une forme de base en néerlandais. Si le français utilise un emphatique le néerlandais met une intonation forte sur la forme de base:
 
: Toi? - JIJ?
: C'est toi ça? - Ben JIJ dat?
 
On ne peut point accentuer une clitique de telle manière.
 
La langue parlée contient plus de formes clitiques que la langue officièle écrite, c'est-à dire que les formes clitiques y sont souvent notées comme forme de base.
 
Les forme clitiques ne sont pas limitées aux pronoms personnels.
 
Il y des pronoms (adjectifs) possessifs clitiques:
 
: Jouw huis - je huis
 
Les pronoms réflexifs ont même quatres niveaux d'accentuation:
 
: ik was me - je me lave (je ne travaille pas)
: ik was mij - je me lave (non, je ne te lave pas à toi!)
: ik was mezelf - je me lave (à moimême, tu ne me laves pas)
: ik was mijzelf - je me lave (on ne se lave point l'un à l'autre!)
 
(Actuellement, les implications sont un peu plus nuancées que c'est indiqué).
 
 
== la politesse et la région ==
 
En Flandres on utilise ''gij'' pour ''tu'' et ''vous'' ensemble. Il n'y pas de différence de nombre ni de politesse (tutoyer/vouvoyer). La forme objet est 'u' et n'indique pas de politesse donc.
 
Aux Pays-Bas il y a une forme polie ('vouvoyer') ''u'' (aussi bien au singulier qu'au pluriel) et il y a les formes familières ('tutoyer') ''jij'' (singulier) et ''jullie'' (pluriel)
 
== première personne ==
Utilisateur anonyme