Différences entre les versions de « Le langage HTML/Style de texte »

modifs suite à la remarque de LgD (page de discuss)
m (mise en forme)
(modifs suite à la remarque de LgD (page de discuss))
|}
 
Certains ont tendance à utiliser les balises <code>&lt;i&gt;</code>…<code>&lt;/i&gt;</code> pour l'italique et <code>&lt;b&gt;</code>…<code>&lt;/b&gt;</code> pour le gras ''(bold)'' à la place de <code>em</code> et <code>strong</code>. Dans l'absolu, cela revient à faire de la mise en forme et non de la description de texte : c'est déconseillé. Dans la pratique, si cela ne change pas grand chose, pour un rendu graphique (sauf si la feuille de style ou le rendu du navigateur en décide autrement), cela pose un problème d'accessibilité : s'il possible pur un lecteur d'interpréter une mise en emphase (par exemple en changeant le ton de la voix), il est en revanche impossible de rendre une variation de mise en forme.
 
; Exemple
|-
! Style !! Balise !! Mnémotechnique !! Rendu par défaut
|-
| définition
| <code>&lt;dfn&gt;</code>…<code>&lt;/dfn&gt;</code>
| …
| italiques
|-
| extrait de programme
| <code>&lt;samp&gt;</code>…<code>&lt;/samp&gt;</code>
| ''sample'' (échantillon)
| ''idem'' <code>&lt;code&gt;</code>
|-
| saisie clavier
| ''keyboard'' (clavier)
| ''idem'' <code>&lt;code&gt;</code>
|-
| variable ou paramètre d'un programme
| <code>&lt;var&gt;</code>…<code>&lt;/var&gt;</code>
| …
| italiques
|-
| ''abbreviation''
|-
| acronyme (se prononce comme un mot)
| <code>&lt;acronym&gt;</code>…<code>&lt;/acronym&gt;</code>
| …
|}
 
----
; Exemple
; Note
{{vert|&lt;p&gt;}}
: En français, un acronyme est lexicalisé, c'est-à-dire prononcé comme un mot (comme laser, ovni), alors que dans un sigle, les lettres sont prononcées séparément (SNCF). En anglais, langue de référence du HTML, la définition est plus floue. Dans la pratique, il n'y a pas de différence, et <code>&lt;acronym&gt;</code> disparaît d'ailleurs du XHTML 2.
Parmi les abréviation, on distingue
----
les {{bleu|&lt;dfn&gt;}}sigles{{bleu|&lt;/dfn&gt;}},
dont les lettres se prononcent une par une, comme {{bleu|&lt;abbr&gt;}}SNCF{{bleu|&lt;/abbr&gt;}}
(pour {{rouge|&amp;laquo;&amp;nbsp;}}Société nationale des chemins de fer{{rouge|&amp;nbsp;&amp;raquo;}})
des {{bleu|&lt;dfn&gt;}}acronymes{{bleu|&lt;/dfn&gt;}}
qui sont lexicalisés (ils se prononcent comme des mots),
comme {{bleu|&lt;acronym&gt;}}laser{{bleu|&lt;/acronym&gt;}}
(pour {{rouge|&amp;laquo;&amp;nbsp;}}Light Amplification by Stimulated Emission of Radiations{{rouge|&amp;nbsp;&amp;raquo;}})
{{vert|&lt;/p>}}
: ce qui donne
{{Début cadre|bleu}}
<p>
Parmi les abréviation, on distingue
les ''sigles'',
dont les lettres se prononcent une par une, comme SNCF
(pour &laquo;&nbsp;Société nationale des chemins de fer&nbsp;&raquo;)
des ''acronymes''
qui sont lexicalisés (ils se prononcent comme des mots),
comme laser
(pour &laquo;&nbsp;Light Amplification by Stimulated Emission of Radiations&nbsp;&raquo;)
</p>
 
{{Fin cadre}}
 
Même lorsqu'ils ne modifient pas la mise en forme, les balises <code>abbr</code> et <code>acronym</code> sont utiles pour les analyseurs syntaxiques ''(parsers)'' et les correcteurs d'orthographe.
13 221

modifications