Pôles d'éco-citoyenneté/Les principaux Pôles d'éco-citoyenneté dans le Nord-Pas-de-Calais/Le jardin des plantes de Lille

Le lieu en résumé
Type de structure Jardin, observatoire de la flore, serre
Appartenance à un réseau non
Eco-citoyenneté comme activité principale non
Type de services Découverte et loisirs
Domaine de compétence La flore
Amplitude d'accueil du lundi au dimanche

De 8h à 21h (avril à septembre) De 8h à 19h30 (octobre à mars)
Serre équatoriale et carrés botaniques en semaine 8h-11h30/13h-16h

Capacité d'accueil Non renseigné
Fréquence des événements Aucun
Impact environnemental du lieu Non renseigné

Le jardin des Plantes de LilleModifier

Introduction et généralitésModifier

 
Roseraie

Le jardin des Plantes de Lille inauguré le 3 juillet 1948, est à la fois un jardin botanique et un jardin d’agrément. Il a été conçu par l’architecte Jean Dubuisson et le paysagiste et directeur des espaces verts de Lille, Jacques Marquis. Ce jardin s’inscrit dans la longue tradition des jardins botaniques lillois, dont le premier remonte au 16ème siècle. Il s’inspire des jardins à la Française.

Avec ses 11 hectares, le jardin des Plantes de Lille regroupe une grande diversité d’ambiances, de collections et d’usages. Vous pourrez entre autre, découvrir la serre équatoriale, les carrés botaniques, la roseraie, l’orangerie et une collection de dahlias.


Activités de la structureModifier


Le jardin des plantes a pour vocation de faire découvrir à tout public un large panel de plantes et d’arbres et de faire entrer celui qui visite la serre équatoriale, dans un univers exotique.
Le jardin des plantes est un observatoire de la flore, un outil scientifique et mais également un outil pédagogique. Des visites du jardin des Plantes et de la serre équatoriale sont organisées en semaine pour des groupes scolaires. Ce qui permet de sensibiliser un jeune public à la diversité de l’environnement.


La collection :

La serre équatoriale présente une collection végétale riche et diversifiée aussi bien sur le plan botanique, que sur le plan géographique. On y trouve des plantes rares, exotiques ou carnivores.

 
Serre équatoriale

Le visiteur découvre une flore très variée regroupée par thèmes :

  1. Les arbres. Ces derniers sont regroupés par origine géographique (les palmiers, les bananiers, le gingembre, le caféier, le poivrier, le frangipanier)
  2. La roseraie. Elle regroupe une grande diversité de roses modernes et offre également une perspective unique sur la façade de l’Institut Diderot, (actuel lycée Baggio), inscrit aux Monuments Historiques.
  3. L’orangerie. Elle date de 1952 et regroupe des plantes originaires des contrées méditerranéennes comme le mimosas, les lauriers roses ou les eucalyptus. Ces plantes sont exposées sur la terrasse ainsi que dans divers lieux emblématiques de la ville (promenade Léon Jouhaux, Place du Théâtre…) pendant l’été.
  4. La collection de dahlias. Il s’agit d’une collection saisonnière, les fleurs apparaissant de juillet à octobre.
  5. Les carrés botaniques. Ils regroupent un peu plus de 1500 végétaux et ont fait l’objet d’une réorganisation en 2006 en partenariat avec la faculté de pharmacie de Lille. Ils s’organisent aujourd’hui autours de 4 thèmes :
  • les familles végétales illustrant la diversité du monde végétal.
  • les collections ethnobotaniques démontrant la symbolique et les multiples usages des plantes dans le monde. Ex : plantes et mythologie, filtres d’amour, légumes oubliés, plantes tinctoriales…
  • la biologie des plantes, en lien avec les programmes scolaires.
  • la répartition des végétaux selon les biotopes ou les zones phytogéographiques.


Enfin les serres municipales conservent des espèces fragiles comme les orchidées ou les cactées par exemple. C’est dans ces mêmes serres que sont produites chaque année plus de 200 000 plantes par les jardiniers de la ville.


Spécificités du lieuModifier

 
jardin


Une des spécificités du lieu réside dans sa conception architecturale. La serre équatoriale, créée par l’architecte Secq en 1970, est conçue comme un bouquet composé de 3 fleurs et mesure 1200 m2 situés à 8 mètres du sol.

L’autre particularité du parc est le fait que l’accès au jardin soit gratuit. Ainsi, de nombreux lillois peuvent s’y rendre pour pratiquer une activité physique ou pour passer un moment au calme. Ce genre de lieu est indispensable et très apprécié au sein d’une ville.

SourcesModifier

  • Mairie de Lille [1]