Ouverture Bird/Introduction

Une petite histoire...Modifier

Tout commença le 14 juillet 1830 avec la naissance... de Sir Henry Edward Bird, célèbre joueur d'échecs et auteur d'ouvrages échiquéens du XIXème siècle.

La première partie datée que l'on a de lui est de 1849, contre Medley George W., où il gagna avec les Blancs en 63 coups après... 1.e4. A cette époque, il n'était connu pour rien d'exceptionnel, n'étant pas encore tombé passionné d'un premier coup qui gardera son nom. Il continue à jouer exclusivement e4 au premier coup jusqu'en 1862, une partie qu'il perdit contre un certain Adolf Anderssen, en 29 coups...

Viens alors une période de 4 ans durant laquelle on ne trouve aucune partie de lui, comme si il avait décidé de se retirer du monde des échecs. Il revient cependant en 1866 pour jouer contre le champion du monde qui n'était autre que le grand Wilhelm Steinitz, inventeur du jeu positionnel, qui révolutionna la pensée échiquéenne du XIXème siècle. On peut l'imaginer à ce moment, ne sachant que jouer devant l'échiquier face à ce grand maître, sachant cependant que la théorie des ouvertures a évolué durant ses quatre ans d'absence et qu'il a toute les chances de tomber dans l'ouverture face à un adversaire de cette envergure. Il est possible aussi qu'il se soit préparé durant 4 ans sur une nouveauté précise, quelque chose qui lui semblait innovant et brillant... Il joua 1.f4 pour la première fois contre le plus illustre de son époque.

Il ignore sûrement à ce moment qu'en 1864 - année durant laquelle la planète échecs lui est étrangère - le joueur danois Severin From trouve une nouvelle réponse agressive à 1.f4, c'est e5, un gambit qui portera plus tard son nom. Steinitz joua justement ce coup, e5... C'était un coup inconnu pour Bird, comme l'illustre sa partie, une variable dont il n'avait pas conscience... Il perdit en 18 coups.

Suite à cette défaite, Henry Bird n'eut plus l'occasion de rejouer avec les Blancs avant 1873, pour gagner contre Fleissig Max avec 1.e4 au premier coup. Dans la même année, il revint à la charge. Bien que la majorité de ses parties soient joués avec 1.e4, de plus en plus souvent, 1.f4 fut joué par lui. Il gagna ainsi contre des joueurs comme Samuel Rosenthal ou encore Adolf Schwarz.

A partir de cette année, il se mit à jouer la Bird de plus en plus souvent, si bien qu'il y avait une chance sur deux pour qu'il joue 1.f4 au premier coup, qui semblait si exotique à cette époque (et aujourd'hui tout autant) que le coup fut associé à son nom.

Depuis ce temps, 1.f4 porte le nom de Ouverture Bird.