OS X/Version imprimable

Nuvola-inspired File Icons for MediaWiki-fileicon-ps.png

Ceci est la version imprimable de OS X.
  • Si vous imprimez cette page, choisissez « Aperçu avant impression » dans votre navigateur, ou cliquez sur le lien Version imprimable dans la boîte à outils, vous verrez cette page sans ce message, ni éléments de navigation sur la gauche ou en haut.
  • Cliquez sur Rafraîchir cette page pour obtenir la dernière version du wikilivre.
  • Pour plus d'informations sur les version imprimables, y compris la manière d'obtenir une version PDF, vous pouvez lire l'article Versions imprimables.


OS X

Une version à jour et éditable de ce livre est disponible sur Wikilivres,
une bibliothèque de livres pédagogiques, à l'URL :
https://fr.wikibooks.org/wiki/OS_X

Vous avez la permission de copier, distribuer et/ou modifier ce document selon les termes de la Licence de documentation libre GNU, version 1.2 ou plus récente publiée par la Free Software Foundation ; sans sections inaltérables, sans texte de première page de couverture et sans Texte de dernière page de couverture. Une copie de cette licence est incluse dans l'annexe nommée « Licence de documentation libre GNU ».

Introduction

Mac OS X est la version 10 (X en chiffres romains) de l'OS d'Apple pour Mac.

 
Historique des versions de Mac OS.

ClavierModifier

 
Clavier Apple qwerty.

Les claviers Apple possèdent moins de touches que les claviers plus répandus, mais ils en ont une spéciale en haut à droite pour éjecter le lecteur DVD.

De plus, ils sont généralement pourvus de ports USB pour brancher une souris ou une clé USB.

Par contre ils sont plus chers, mais OS X fonctionne aussi bien avec d'autres claviers (ex : hackintosh).

FenêtresModifier

La barre de titre des fenêtres sous Mac OS X comporte trois boutons colorés :

  •   : Fermer la fenêtre.
  •   : Réduire la fenêtre en icône sur le dock, à droite. Cliquez sur l'icône pour faire réapparaître la fenêtre.
  •   : Agrandir la fenêtre / Restaurer sa taille normale.

Au démarrageModifier

Juste après l'allumage de la machine, avant de voir le bureau, certaines touches permettent d'accéder aux fonctions de maintenance :

R
boot maintenance
Alt
choix boot
Shift
mode sans extension
Alt P R
boot normal

Raccourcis ClavierModifier

Alt + N
~
Alt + Maj + L
|
Alt + Maj + /
\
  + O
ouvrir un document
  + Q
Quitter l'application
  + W
Fermer la fenêtre
  + Alt + W
Fermer toutes les fenêtres
  + > ou + <
Changer de fenêtre (au sein de la même application)
  + F
Rechercher
  + H
Mettre l'application en arrière plan
  + Maj + H
Mettre les autres applications en arrière plan
  + E
Éjecter l'image disque ou le CD/DVD sélectionné.
  + A
Tout sélectionner
  + ou
sélectionner le reste de la ligne.
Alt + ou
sélectionner le prochain ou le précédent mot.
  + X
Couper
  + C
Copier
  + V
Coller
  + L
Créer un alias
  + D
Sélectionner le bureau (Menu de choix de répertoires) (Desktop)
  + D
Dupliquer le fichier sélectionné (Finder)
  + Maj + G
aller à un répertoire (Go to).
  + Z
Annuler la dernière commande
  + Maj + Q
Fermer la session
  + Alt + Maj + Q
Fermer l'ordinateur immédiatement

RéférencesModifier


Unix

Mac os X est un système unix. On peut donc utiliser toutes les commandes unix à partir d'un terminal.

TerminalModifier

Un terminal est une application à partir de laquelle on peut utiliser les lignes de commandes unix. Il existe un terminal par défaut dans Mac OS X mais l'application iTerm.app est plus agréable. Elle permet notamment d'avoir plusieurs onglets.

Principales commandes unixModifier

cd
change de répertoire (change directory)
$ cd ~/Documents
$ cd ~/Desktop
  • Pour aller dans le "home directory" (niveau utilisateur)
$ cd ~
  • Pour aller à la racine de l'ordinateur :
$ cd /
  • Pour passer au niveau supérieur dans la hiérarchie :
$ cd ..
pwd
imprime le répertoire de travail (print working directory)
ls
liste les fichiers dans le dossier
  • Pour faire la liste des éléments dans le répertoire Users :
$ ls /Users
  • On peut stocker le résultat dans un fichier texte :
$ ls  > filelist.txt

Quand il y a beaucoup de fichiers dans un même répertoire, on peut utiliser la commande more conjointement avec ls pour afficher le résultat au fur et à mesure.

$ ls | more
man
manuel.
  • Par exemple pour obtenir le manuel de la commande iconv
$ man iconv
which
indique si la commande existe :
$ which LaTeX
/sw/bin/LaTeX
mkdir
crée un nouveau répertoire
echo
afficher du texte
$ echo "salut"
salut

On peut aussi enregistrer le texte dans un fichier

$ echo "salut" > toto.txt

On peut ensuite afficher le contenu du fichier

$ cat toto.txt
salut
say
voix
say -v Bruce "Hello Guys"
say -v  Ralph -o out.aiff "Hello"
  • L'option -v permet de choisir la voix
  • L'option -o permet d'enregistrer la voix dans un fichier audio.

On peut obtenir la liste complète des commandes unix en tapant dans le terminal :

ls /usr/bin   # éventuellement : ls /usr/bin > unixfunctions.txt
ls /usr/sbin

LiensModifier

Gestionnaire d'installation de logicielModifier

Pour installer des logiciels depuis le terminal comme dans n'importe quel système unix, il faut installer soit Macports[1], soit Fink[2].

MacportsModifier

Une fois qu'on a installé Macports, on peut installer d'autres programmes. Par exemple, on peut installer le programme gocr de reconnaissance optimale de caractère en tapant dans un terminal :

sudo port install gocr

La commande sudo permet d'avoir accès à la partie protégée de l'ordinateur. Il faut ensuite entrer son mot de passe.


RéférencesModifier

  1. Macports:http://www.macports.org/
  2. Fink:http://www.finkproject.org/


Utilitaires

Créer une clé USB bootableModifier

On peut vouloir créer une clé usb permettant de réinstaller ou de mettre à jour Mac OS. Pour cela, il faut avoir une image disque contenant le programme d'installation et une clé USB (en général d'au moins 8 Gigas). Ensuite, il suffit d'ouvrir l'utilitaire de disque. Dans un premier temps, il faut effacer le contenu de la clé USB et de l'initialiser au format Mac OS étendu. Ensuite, il faut ouvrir l'image disque dans l'utilitaire de disque et cliquer sur l'onglet restaurer. Par un glisser déposer, on peut spécifier l'image disque en source et la clé usb en destination. Il est alors possible de démarrer sur cette clé USB pour réinstaller Mac OS ou simplement mettre à jour le système[1].

RéinstallationModifier

De temps en temps, il peut être utile de réinstaller complètement le système. Avant de procéder à cette opération, il est important de sauvegarder toutes ses données personnelles sur un disque dur externe.

Pour réinstaller Mac OS X à partir d'un DVD d'installation ou d'une clé USB bootable, il faut insérer le média en question et redémarrer en maintenant la touche Alt enfoncée de manière à pouvoir choisir le disque de démarrage. Avant de lancer l'installation, il faut aller dans le menu « Utilitaires » et ouvrir l'utilitaire de disque. Là, il faut sélectionner Macintosh HD et l'effacer en choisissant le format Mac OS étendu. Une fois que le volume a été effacé, il suffit de refermer l'utilitaire de disque et de suivre les instructions de l'assistant d'installation. On se retrouve alors avec un ordinateur comme neuf[2].

ArchivesModifier

GUItar
Graphical User Interface for tar archives

Sauvegarde des donnéesModifier

iBackup
un logiciel de sauvegarde.

Selon le format du disque dur de sauvegarde, il n'est pas toujours possible de transférer sur ce disque dur un fichier de plus de 4 Gigas. Dans ce cas, il faut soit tenter de le compresser, soit tenter de le découper en morceau.

SubversionModifier

Pour le travail collaboratif et l'archivage de versions, on peut utiliser svn dans Mac OS 10.

which svn 
/usr/local/bin/svn

Comparer deux dossiersModifier

Créer une image disqueModifier

  • Dans le menu 'Applications/Utilitaires' on trouve l'utilitaire de disque qui permet de créer des images disques. Utile pour copier un DVD ou un CD sur son disque dur. Le détail des procédures est précisé sur xrings

Effacer une applicationModifier

Appdelete.app
permet d'effacer une application et les fichiers qui lui sont liés (fichiers de préférences ou autres situés dans le répertoire library, etc).


Gestion des mots de passeModifier

  • Keychain Access (menu '/Applications/Utilities') : permet de voir tous les mots de passe utilisés.

Créer un pont réseauModifier

Là où dans Windows un simple clic droit sur une connexion, "créer un pont réseau" suffit à pouvoir accéder à deux LAN simultanément, dans Mac OS X il faut se rendre dans Pomme/Préférences systèmes/Partage, puis cocher Internet et valider la confirmation. Il est également possible de spécifier sur quel(s) autre(s) port(s) partager la connexion.

DiversModifier

File Utils Set Up
ajoute des fonctionnalités au menu contextuel (Ctrl + Clic) du Finder.

Notes et référencesModifier

  1. « Créer une copie bootable de votre OS X « Mountain Lion » », sur Mac & Guitare, (consulté le 30 octobre 2012)
  2. « Réinsallation Mac OS », sur Blog de Koreus, (consulté le 30 octobre 2012)


Ressources

TutorielsModifier

Répertoires de logiciels libresModifier

  • Framasoft : un annuaire de logiciels libres. Framasoft est une référence dans le monde du logiciel libre francophone.
  • Macfreeware : un annuaire de logiciels gratuits.
  • Mac Old Version pour trouver d'anciennes versions de certains logiciels (utile pour ceux qui n'utilisent pas la dernière version de mac os 10)


Bureautique

Traitement de textesModifier

Pour le traitement de texte, on peut utiliser la suite libre LibreOffice[1] qui remplace l'ancienne suite OpenOffice. On peut aussi utiliser le concurrent propriétaire, la suite Microsoft Office.

BeanModifier

Bean est un traitement de texte léger et rapide, disponible sous licence GPL.

  • Il ne propose pas toutes les fonctionnalités de traitements texte plus lourds, comme Writer (OpenOffice.org) ou Microsoft Word, mais c'est un excellent remplaçant de TextEdit (qui est livré avec le Mac), auquel il ajoute quelques fonctions intéressantes : mode "page", compteur de mots et de caractères, mode plein écran (avec personnalisation des couleurs), sauvegardes horodatées, etc.
  • Il est partiellement compatible avec les formats .doc et .docx de Microsoft Word et le format .odt (OpenDocument). Il est compatible avec les formats .rtf, .rtfd, .webarchive, .html et .txt.
  • Disponible en plusieurs langues, dont le français, il fonctionne sur Max OS X Tiger (10.4), Leopard (10.5) et Snow Leopard (10.6).

LaTeXModifier

 

Wikipédia propose un article sur : « LaTeX ».

MacTeX
Distribution LaTeX pour Mac incluant l'éditeur TeXshop et l'éditeur Bibtex BibDesk et l'équivalent de la distribution texlive.
  • Attention MacTeX comprend un grand nombre de package. Il utilise environ 1GO d'espace disque. D'autres distributions, plus légères, peuvent être avantageuses dans certains cas.
  • MacTeX est facile à installer.
TeXShop
éditeur LaTeX, très maniable et très léger.
  • On peut facilement ajouter ou retirer des modèles (template) dans TeXshop en allant dans le dossier
~/Library/TeXshop/Template

Tous les éléments de ce dossier apparaissent dans le menu de TeXshop et peuvent être facilement insérer dans n'importe quel document.

BibDesk
Gestionnaire de fichier BibTeX (.bib).
  • BibDesk permet d'abord de créer et manipuler facilement les fichiers .bib permettant de faire des bibliographies dans LaTeX.
  • BibDesk permet aussi de gérer une bibliothèque de fichiers PDF exactement comme iTunes gère votre bibliothèque musicale. Il suffit de faire glisser le PDF sur la référence appropriée et BibDesk va ranger le fichier dans un répertoire choisi à l'avance. On pourra ensuite accéder au PDF d'un simple clic depuis BibDesk.
  • BibDesk permet de faire directement des recherches dans Google Scholar.
  • Pour importer une référence BibTeX en mémoire dans le clipBoard, il suffit d'utiliser les touches : 'Pomme + Maj + L'.
LaTeXit
Du LaTeX en mode interactif. Ce logiciel permet de tester des commandes LaTeX, de taper des équations pour en faire des pdf que l'on peut ensuite inclure dans d'autres documents, etc.
LyX
Du LaTeX en WYSIWYG ;
  • Logiciel libre permettant d'éditer des documents LaTeX sans taper le code LaTeX.
  • Equivalent libre de Scientific Workplace

Voir aussiModifier

Encodage du texteModifier

Quand on passe un fichier texte de Windows à Mac OS ou de Linux à Mac OS, on peut rencontrer des problèmes d'encodage. Dans ce cas, les accents et les caractères spéciaux ne passent pas bien. On peut utiliser la ligne de commande 'iconv' ou l'interface graphique Cyclone.app.

  • Cyclone est une interface graphique permettant de facilement modifier l'encodage du texte. Très pratique pour les documents LaTeX qui passent de Mac (macroman) à PC (isolatin1).
  • On peut aussi utiliser la ligne de commande iconv dans un terminal :
    • Pour cela, on ouvre Terminal.app, on se place dans le bon répertoire à l'aide de la commande 'cd' et on utilise la commande iconv
    • L'option -f spécifie l'encodage d'origine (from)
    • L'option -t spécifie l'encodage de destination (to)
    • On met ensuite le nom du document d'origine et après le signe supérieur '>' on met le nom du fichier de destination.
    • Pour en savoir plus, il suffit de taper 'man iconv'

On présente ici deux exemples :

cd ~/Desktop
iconv -f latin1 -t macroman docwindows.tex > docmac.tex
iconv -f utf8 -t latin1 docmac.tex > docwindows.tex

PDFModifier

Pour visionner des PDF, le logiciel Skim est recommandé.

Skim
un très bon logiciel pour lire et commenter les PDF.
pdftotext
un logiciel en ligne de commande pour convertir des PDF au format texte. Différentes options sont disponibles.
PDFLab
permet de combiner ou découper des PDF.

PSModifier

  • MacGhostView
  • ps2pdf

RéférencesModifier

  1. Libre Office : http://www.libreoffice.org/


Audio

Écouter de la musiqueModifier

  • SondBird[1]: le concurrent libre d'iTunes soutenu par la fondation Mozilla.
    • SongBird permet d'aller directement sur internet et de lire et importer les fichiers audio présents sur des pages web facilement.
    • Comme iTunes, SongBird permet d'organiser les fichiers dans la bibliothèque.
    • Comme Firefox, Songbird contient de nombreuses extensions
    • Songbird est à la fois un lecteur audio et un navigateur web. Il permet d'écouter de la musique sur le web et de la télécharger.
  • iTunes : Le logiciel de musique d'Apple.
  • iMote : permet de contrôler iTunes en permanence par des raccourcis claviers à définir.

Convertir des fichiers audioModifier

  • EasyWMA permet de convertir les fichiers audio

Éditer des fichiers audioModifier

  • GarageBand

Dire un texteModifier

  • Voir la ligne de commande 'say'
  • Voir aussi Préférences Systèmes/Paroles.
  • Remarque : dans 'Préférences Systèmes/Paroles' on peut définir un raccourci clavier (par exemple 'Alt + Pomme + L') pour lire le texte sélectionné.

RéférencesModifier

  1. Songbird  : http://getsongbird.com/


Vidéo

Lire une vidéoModifier

Pour lire un DVD, on peut utiliser DVD player installer par défaut avec Mac OS ou le logiciel libre VLC. Avec DVD Player, il n'est pas possible de faire de copie d'écran. En revanche, avec VLC, rien n'empêche de faire des copies d'écran. Par ailleurs, il est plus facile d'aller à un moment précis dans le film ou d'avancer dans le film minute par minute avec VLC qu'avec DVD Player.

Pour lire un fichier vidéo compressé (avi, mp4, oggtheora, etc), on peut utiliser le logiciel libre VLC.

  • DVD Player
  • Quicktime Player
  • VLC Player : logiciel libre permettant de lire les principaux formats de fichiers vidéo.
  • RealPlayer :
  • Flip4Mac : plugin pour lire les fichiers Windows Media Player
  • Miro : logiciel libre de télévision et lecteur multimédia

Éditer des vidéosModifier

Pour éditer des vidéos, on peut utiliser le logiciel Apple iMovie.

Convertir des videosModifier

Pour convertir un DVD dans un format avi ou mp4, on peut utiliser le logiciel libre Handbrake. Il faut néanmoins être patient. L'opération prend généralement plusieurs heures. Handbrake possède de nombreux réglages. On peut choisir la taille cible du fichier final. On peut aussi choisir les sous-titres que l'on souhaite obtenir dans le fichier final.

Pour d'autres opération, on peut utiliser le logiciel en ligne de commande ffmpeg ou son interface graphique pour Mac OS X ffmpegX.


Images

Éditer des imagesModifier

Pour éditer des images, on peut utiliser le logiciel libre Gimp qui est très puissant. Pour une introduction à ce logiciel, on peut consulter le wikibook Gimp, Quézaco ?. Pour convertir des images en différents formats, on peut utiliser la suite de lignes de commande ImageMagick.

  • SeaShore
  • Pour redimensionner les images on peut utiliser DeIMG.app, iZoom ou SmallImage
  • Pour convertir les images, on peut utiliser DropJPG ou FreePhotoConverter permet aussi de convertir les images.

Capture d'écranModifier

3
capture générale de l'écran.
4
capture partielle.


Internet

NavigationModifier

Pour naviguer sur internet, on peut utiliser le logiciel libre Firefox. Les versions récentes 4 et 5 ne sont pas disponibles pour Mac OS 10.4 mais sont disponibles pour Mac OS 10.5 et 10.6. On peut aussi utiliser Safari, le navigateur Apple, Chrome développé par Google ou le navigateur Opera.

FirefoxModifier

Quelques raccourcis claviers :

L
Aller dans la barre d'adresse.
T
Ouvrir un nouvel onglet (Tab).
Maj + T
Annule la fermeture du dernier onglet.
Alt Clic
Télécharger le fichier lié.
Clic
Ouvrir dans un nouvel onglet

Pour visualiser les PDF depuis Firefox, le plugin firefox-mac-pdf (link) est une bonne solution.

Voir aussi le wikilivre Firefox.

Les versions récentes de Firefox (4 et +) ne sont plus disponibles pour les ordinateurs à processeur PowerPC. Heureusement, une équipe a développé un fork de Firefox pour powerpc dénommé Tenfourfox[1]. Tenfourfox fonctionne sous Mac OS 10.4 et Mac OS 10.5.

LynxModifier

  • Lynx est un navigateur libre en mode texte. Il est maintenant disponible sous Mac OS X (version 10.3.9 et ultérieures) grâce à Lynxlet.

SafariModifier

 

Wikipédia propose un article sur : « Safari (navigateur web) ».

OperaModifier

 

Wikipédia propose un article sur : « Opera ».

Messagerie électroniqueModifier

Pour la messagerie électronique, on peut utiliser le logiciel libre Thunderbird ou le logiciel apple Mail.

Messagerie instantanéeModifier

BlogsModifier

  • Journler permet de rédiger des articles de blogs ou de tenir un journal intime.
  • Vienna permet de lire les flux RSS.

FTPModifier

Pour envoyer des fichiers sur un serveur (par exemple pour entretenir un site web), il faut utiliser un client FTP.

Cyberduck
un très bon client FTP.
Filezilla
le client FTP de la fondation Mozilla.

Éditeur HTMLModifier

TACO HTML Edit
Permet d'éditer du code HTML et de prévisualiser dans le navigateur choisi.

On peut aussi utiliser n'importe quel éditeur de texte.

PHP/SQLModifier

MAMP (Mac Apache MySQL PHP)
permet d'installer une base MySQL ou SQLite en local. On peut par exemple l’utiliser pour installer en local un CMS (gestionnaire de contenu d'un site web comme SPIP, Wordpress) ou autre.

Notes et RéférencesModifier

  1. Ten Four Fox : http://code.google.com/p/tenfourfox/


Sciences

CalculetteModifier

  • SpeedCrunch
  • Yacas
  • Google : Pour les calculs simples, on peut tout simplement utiliser Google. 2+5

Calcul analytiqueModifier

Calcul matricielModifier

  • Octave, équivalent libre de MatLab
    • Il n'existe pas d'interface graphique pour Octave. Il faut utiliser la ligne de commande.
which Octave
man Octave
  • R, le logiciel libre de statistiques
    • R peut être utilisé en ligne de commande
which R
    • Il existe aussi une interface graphique (voir sur le site du CRAN)

StatistiquesModifier

  • R, le logiciel libre de statistiques, disponible sous Mac OS.
  • Stata, un logiciel de stats et d'économétrie, disponible sous Mac OS.
  • SPSS, un autre logiciel de stats, disponible sous Mac OS.
  • SAS n'existe plus sous Mac OS

GraphiquesModifier

  • Le Grapher ('/Applications/utilities/grapher.app') permet de faire des courbes.
  • GNUPLOT


Voir aussiModifier


Programmation

La plupart des langages de programmation sont disponibles sous Mac OS 10 sans installation :

De plus, il possède son propre langage nommé AppleScript, avec lequel il est possible d'enregistrer des actions effectuées manuellement, pour pouvoir les reproduire automatiquement. L'éditeur d'AppleScript permet ensuite d'enregistrer ces script dans différents formats, y compris le .app.

Éditeur de texteModifier

  • Smultron : un éditeur de texte simple et efficace.
    • Possibilité de chercher dans l'ensemble des documents ouverts
    • Possibilité de passer facilement d'un document à l'autre grâce à la barre latérale gauche et aux raccourcis claviers (Pomme + Maj + flèche supérieure ou flèche inférieure)
    • Recherche par expressions régulières
    • Coloration syntaxique pour de très nombreux languages de programmation : R, shell, Stata, C, HTML, PHP
  • emacs  :
    • Aquamacs Emacs est une interface graphique pour Emacs permettant d'utiliser à la fois des commandes Mac OS X traditionnelles et les commandes Emacs
  • vim
  • jEdit
  • OpenOffice.org

Environnement de développementModifier

  • Xcode est un environnement de développement pour macOS, ainsi que pour iOS, watchOS et tvOS.
  GFDL Vous avez la permission de copier, distribuer et/ou modifier ce document selon les termes de la licence de documentation libre GNU, version 1.2 ou plus récente publiée par la Free Software Foundation ; sans sections inaltérables, sans texte de première page de couverture et sans texte de dernière page de couverture.