Méthodes de propulsion spatiale/Propulsion nucléaire

Propulsion nucléaire
<< Propulsion hybride Menu Propulsion ionique >>

L'intérêt d'utiliser des propulseurs nucléaires est d'utiliser peu de carburant (l'uranium). Avec une réaction atomique, on produit de la chaleur qui permet de chauffer de l'hydrogène qui va sortir à une vitesse très élevée. Hélas, un des problèmes est l'approvisionnement en hydrogène. De plus, même si ce problème était résolu, de nombreuses polémiques existent quant à la sécurité d'employer l'énergie nucléaire dans l'espace.

On peut utiliser les moteurs nucléaires de manière auxiliaire afin de produire de l'énergie électrique pour alimenter un moteur ionique.

Fusée à combustion nucléaire bimodale

Les fusées thermiques nucléaires bimodales produisent des réactions de fission nucléaire similaires à celles utilisées en toute sécurité dans les centrales nucléaires, y compris les sous-marins. L'énergie est utilisée pour chauffer le propulseur d'hydrogène liquide. Les partisans des engins spatiaux à propulsion nucléaire soulignent qu'au moment du lancement, il n'y a presque pas de rayonnement émis par les réacteurs nucléaires. Les fusées à propulsion nucléaire ne sont pas utilisées pour décoller de la Terre. Les fusées thermiques nucléaires peuvent offrir de grands avantages en termes de performances par rapport aux systèmes de propulsion chimique. Des sources d'énergie nucléaire pourraient également être utilisées pour fournir à l'engin spatial de l'énergie électrique pour les opérations et l'instrumentation scientifique.

Fonctionnement d'un moteur nucléaireModifier

Les moteurs nucléaires fonctionnent de la même manière que les centrales nucléaires :

  1. Un atome est brisé par un neutron.
  2. Le noyau de l'atome, "cassé", libère des neutrons et une grande quantité de chaleur.

Puis :

  • Soit la chaleur délivrée par la fission de l'atome est employée pour chauffer de l'hydrogène qui est expulsé à grande pression,
  • Soit cette chaleur est utilisée pour chauffer de l'eau qui devient vapeur; la vapeur est mise sous pression et fait tourner les pales d'un alternateur qui va produire une énergie électrique importante permettant de faire fonctionner un moteur à ions.