Méthodes de propulsion spatiale/Propulsion au combustible liquide

Propulsion au combustible liquide
<< Propulsion au combustible solide Menu Propulsion hybride >>

Les fusées utilisant un combustible liquide utilisent aussi un comburant liquide. L'avantage des fusées au combustible liquide est qu'elles peuvent être arrêtées à tout moment et leur vitesse régulée (en limitant simplement l'apport en oxygène dans le moteur).

Schéma d'un moteur à combustible liquide.

Les fusées à eauModifier

Les fusées à eau sont des exemples un peu particuliers. Elles fonctionnent avec de l'eau, mais qui n'est pas leur combustible, puisqu'il ne brûle pas: il n'y a pas de combustion, il y a uniquement de la poussée. Cette poussée est fournie en mettant un mélange d'eau et d'air sous pression, recréant la situation d'une chambre de combustion.

Analyse du fonctionnement d'un moteur à combustible liquideModifier

  1. Du carburant est injecté dans une chambre de combustion par l'utilisation de réservoirs de carburant pressurisés ou d'une pompe.
  2. On brûle le carburant.
  3. Les gaz résultants de la combustion augmentent la pression dans la chambre et sont expulsés.

Exemples de fusées utilisant des combustibles liquidesModifier

Fiche engin spatial : Atlas-Centaur
Moteur  
Type de carburant Liquide
Constructeur
Poids
Utilisation Militaire/Commerciale
Scientifique
Notes Au départ, Atlas-Centaur était
un... missile de l'armée !
Mais il fut reconverti
par la suite et il
transporta le premier
Américain dans l'espace.
Fiche engin spatial : Navettes spatiales américaines
Moteur  
Type de carburant liquide cryogénique
Constructeur NASA
Poids plus de 3000 tonnes
Utilisation Scientifique/Commerciale
Notes Le booster orange est le
réservoir de combustible d'hydrogéne et d'oxygéne liquide;
les boosters blancs (SRB)
sont des moteurs à propergol
solide.