Les technologies mobiles en éducation

IntroductionModifier

Les évènements qui modifient l’environnement ponctuent les vagues de l’évolution (« Punctuated equilibrium » Gould, 1980); il en est un en juin 2007 avec la mise en marché du I-Phone d’Apple. D’abord simplement un nouvel outil de communication puis un appareil qui impose de nouvelles façons de faire qui modifiera certainement notre mode de vie. Nous l’avons déjà vécu avec le téléphone cellulaire mais constatons le, les événements en communications (qu’elles soient technologiques ou non) ont toujours eus de grands impactes sur nos modes de vie. Mentionnons l'écriture, l'imprimerie, la photographie, le téléphone, la télévision, le passage au numérique (Caron et Caronia, 2005). En enseignement, chaque instrument technologique n’a pas toujours sa place. Mais souvent les nouveaux instruments permettent une ouverture vers de nouvelles stratégies pédagogiques. De plus, chacun des instruments technologiques possède son propre potentiel pédagogique (Collins, Neville, Bielaczyc, 2000).

Dans la première partie de cet ouvrage, je commencerai par faire le point sur les technologies mobiles actuellement utilisées en enseignement. Dans une approche générale, j’en décrirai d’abord la philosophie qui a menés à son apparition, les fonctions offertes, et l’utilisation qu’on en fait. J’étudierai ensuite ces applications en enseignement en relatant certaines des expériences documentées. La deuxième partie traitera des technologies émergentes. J’ai retenu : le flux RSS, la baladodiffusion (PodCasting) et la messagerie texte (SMS). Et dans la dernière partie, j’étudierai l’intégration de ces dernières dans un contexte d’enseignement mobile (M-Learning).


Première partie : Utilisation des Technologies MobilesModifier

Les Technologies mobileModifier

L’utilisation des technologies en enseignementModifier

Utilisation selon l’âgeModifier

Courbe utilisation vs âgeModifier
5-8 ansModifier
9-15 ansModifier
16-21ansModifier
22-45 ansModifier
46-60 ansModifier
61-75 ansModifier

Utilisation autre que pédagogiqueModifier

Domestique et socialModifier
  • Téléphone/cellulaire (SMS, messages texte, accès WEB, écoute synchrone/asynchrone, e-mail, téléchargement …)
  • Courrier-électronique
  • Doc PDF/Word
  • Agenda/annuaire personnel
  • Internet (Chat/recherche d’info/Téléchargement)
  • Ordinateur de bureau (écoute de doc. audio et vidéo)
  • I-Pod
  • GPS

La mobilité croissante des responsables d'entreprises comme des commerciaux, et la nécessité d'accéder et de partager l'information en temps réel imposent désormais une relation étendue entre les différents collaborateurs" (analyse Damien Duchâteau, INES, Lyon)

ProfessionnelModifier
  • Travail de bureau
  • Téléphone/cellulaire
  • Courrier-électronique
  • Doc PDF/Word
  • Agenda/annuaire personnel
  • Ordinateurs (bureau/portable)
  • Internet
  • Travail sur site
  • Téléphone/cellulaire
  • Agenda/annuaire personnel
  • Ordinateur portable
  • Internet
  • GPS

Utilisation pédagogiqueModifier

Accessibilité (Où, Quand, Qui, Comment)Modifier
InteractivitéModifier
  • Téléphone
  • Documents électroniques (vidéo, audio, texte)
  • Courriel
  • Web-Cast
  • Forum Synchrone (Messenger, Skype …) et Asynchrone (KF …)
  • Classe en ligne
  • EAR, systèmes (WebCT, DEClic, Breeze …)
ContextualisationModifier
  • Vidéoprojecteur
  • Rétroprojecteur
  • Internet
  • Ordinateur

Deuxième partie : Technologies émergentesModifier

Baladodiffusion (Podcasting)Modifier

Fil RSSModifier

Messagerie texte (SMS)Modifier

Troisième partie : Intégration des technologies émergentes en pédagogieModifier

Buts viséesModifier

Scénarios possiblesModifier

ImplicationsModifier

ConclusionModifier

Agenda/Annuaire Accès Web Cellulaire GPS Pad pour écrire, pour annoter Portable intégral


RéférencesModifier

  • Caron, H. A. et Caronia, L. (2005) Culture mobile, Les nouvelles pratiques de communication.
  • Gould, S.J. (1980) The Panda’s Thumb. New York: Norton.
  • Collins, A., Neville, P., Bielaczyc, K. (2000) International Journal of Artificial Intelligence in Education, 11, 144-162