Ouvrir le menu principal
Ébauche

Cette page est considérée comme une ébauche à compléter. Si vous possédez quelques connaissances sur le sujet, vous pouvez les partager en éditant dès à présent cette page (en cliquant sur le lien « modifier »).

Ressources suggérées : Aucune (vous pouvez indiquer les ressources que vous suggérez qui pourraient aider d'autres personnes à compléter cette page dans le paramètre « ressources » du modèle? engendrant ce cadre)

LDAPModifier

Lightweight Directory Protocol mais le nom le plus utilisé est LDAP.

Ldap est un annuaire qui centralise les comptes, les emails et les adresses physique. Il remplace le minitel pour ceux qui ont connus.

Installation de LDAP


Pour commencer il faut récupérer l'archive :

à l'adresse suivante : ftp://ftp.openldap.org/pub/OpenLDAP/openldap-release

Sous la Debian, nous avons besoin pour compiler des dépendances.

Pour cela nous avons besoins de <srong>make, autoconf, gcc, libtool, libldtl-dev, libssl-dev, libvdb5.1-dev, libsasl2-dev, voir si d'autres dépendances manquantes>/strong>.

#apt-get install autoconf gcc libtool libldtl-dev libssl-dev libvdb5.1-dev libsasl2-dev

Ensuite décompressons openldap-2.4.38.tgz

L'archive, je l'ai mis dans :

#cd /root
#tar -zxvf openldap-2.4.38.tgz

Une fois décompressé, nous pouvons lancer la compilation.

#cd openldap-2.4.38

#./configure --enable-crypt=yes --enable-lmpasswd=yes --enable-spasswd=yes --enable-modules=yes --enable-overlays=yes
#make depend
#make
#make install

Si tout ce passe bien, o doit avoir slapd en binaire dans /ust/local/libexec/ et les outils répartis entre /usr/local/bin et /usr/local/sbin.

Je vous conseille de créer un utilisateurs administrateur. Ne pas utiliser le root.

Pour cela :

#/useradd -s /bin/false -d /usr/local/var/openldap-data openldap

L'utilisateur openldap n'aura pas de shell.