Japonais/Grammaire/Questions

Progress-0500.svg

Cet article est de niveau débutant en Japonais. Il contient des kana accompagnés de leurs transcriptions en rômaji. Une connaissance des kana est appréciable.

Questions de type oui/nonModifier

En Japonais, pour poser une question, il n'y a pas d'inversion du sujet et du verbe. Pour poser une question dont la réponse sera « oui » ou « non », il suffit d'ajouter か (ka) à la fin de la phrase. か agit alors comme « Est-ce que » ou point d'interrogation.

  • Exemples :
Français Kanji Kana Rōmaji
Théo viendra. テオは来ます。 テオはきます。 teo ha kimasu
Est-ce que Théo viendra ? ou Théo viendra ? テオはきます テオはきます teo ha kimasu ka

Questions ouvertesModifier

Pour les questions plus complexes il faut utiliser, en plus de la particule d'interrogation か, un mot interrogatif. Voici une liste des plus courants :

Français Kanji Kana Rōmaji
Quoi なに nani
Qui だれ dare
Qui どなた donata
Lequel, laquelle どれ dore
何処 どこ doko
Quand いつ itsu
Comment どう
Combien いくら ikura
  • Exemples :
Français Kanji Kana Rōmaji
Qui est venu ? だれが来ましたか。 だれがきましたか。 dare ga kimashita ka
Théo et Marie sont venus. テオとマリーが来ました。 テオとマリーがきました。 teo to marī ga kimashita