Guide de l'émulation vidéoludique/Jouer à la NES sur son PC

Les trois meilleurs programmes multi-plateforme pour émuler la NES sont Mesen, puNES et Nestopia UE. Pour Windows, on peut ajouter MyNES et Nintendulator[1]. Les trois premiers logiciels émulent plus de 99% des jeux et proposent de nombreuses options de configuration.

Ce sont des émulateurs libres et gratuits, disponibles sous Linux et Windows. Leur ergonomie et leurs fonctionnalités étant assez similaires, il est difficile de les départager.

Mesen Mesen logo.pngModifier

 
  1. Téléchargez Mesen à partir du site officiel : https://www.mesen.ca/
  2. Décompressez le fichier zip obtenu
  3. Lancez mesen.exe
 
  1. Installez mono : sudo apt-get install mono-runtime
  2. Téléchargez Mesen à partir du site officiel : https://www.mesen.ca/
  3. Décompressez le fichier zip obtenu
  4. Cliquez droit sur mesen.exe > Ouvrir avec > Mono Runtime

À chaque lancement, Mesen vérifie les mises à jour et propose de télécharger une nouvelle version s'il y a lieu.

Lancer un jeuModifier

 
Aspect général de Mesen

Plusieurs méthodes :

  • Fichier > Ouvrir, puis sélectionnez un jeu.
  • Faites Ctrl + O, puis sélectionnez un jeu.
  • Fichier > Fichiers récents.
  • Glisser/déposer un fichier jeu sur le fichier mesen.exe pour lancer directement le jeu.
  • Glisser/déposer un fichier de jeu dans la fenêtre de Mesen.

Touches par défautModifier

  • Haut, bas, droite, gauche : flèches du clavier.
  • Select = Q
  • Start = W
  • B = A
  • A = S

Définir les contrôles :

Options > Manettes > Configuration

Quelques paramètresModifier

  • Plein écran : double clic dans la fenêtre.
  • Enregistreur vidéo : pour s'enregistrer lors d'un jeu :
Outils > Enregistreur vidéo > Enregistrer...

puNES  Modifier

 
  1. Téléchargez la dernière version pour Windows (win-sdl ou win-d3d9): https://github.com/punesemu/puNES/releases
  2. Décompressez l'archive.
  3. Double-cliquez sur punes64.exe
 
  1. Téléchargez la dernière version pour Linux (i686.tar.gz ou x86_64.tar.gz): https://github.com/punesemu/puNES/releases
  2. Décompressez l'archive.
  3. Double-cliquez sur punes64 (ou punes32)

Quelques paramètresModifier

  • En bas, à droite de la fenêtre, une ligne temporelle de 60 secondes permet de revenir en arrière dans un jeu.

Nestopia UE (Undead Edition)  Modifier

 
  1. Nestopia est disponible dans les dépôts des principales distributions Linux.
  2. Sous Linux Mint ou Ubuntu, ouvrez un terminal (Ctrl + Alt + T) et faites
sudo apt-get install nestopia
 
  1. Téléchargez la dernière version à partir du site officiel : https://sourceforge.net/projects/nestopiaue/files/
  2. Décompressez le fichier zip.
  3. Lancer nestopia.exe

Les FiltresModifier

L'affichage de jeux anciens sur des écrans modernes n'a pas la même qualité que celui sur de vieux téléviseurs. Si vous faites la comparaison, vous remarquerez probablement que l'image du vieux téléviseur semble plus fine et même, parfois, plus colorée !

Avec puNES, par exemple :

Settings > Video > Shaders > CRT with curve

permet d'avoir un rendu proche d'un affichage cathodique, avec une image légèrement incurvée, un peu moins nette (en regardant de près) mais plus fine, et des couleurs plus nuancées.

MatérielsModifier

La manetteModifier

Dénommée Standard controller dans les paramètres de configuration des émulateurs.

Flèches
directionnelles
Boutons Select et Start
Boutons B et A

Compilation sous LinuxModifier

Tout d'abord, la base indispensable pour obtenir le code et compiler :

sudo apt-get install build-essential cmake git

NestopiaModifier

Ouvrir un terminal (Ctrl + Alt + T)

git clone https://github.com/rdanbrook/nestopia.git
cd nestopia
mkdir build
cd build
cmake .
make
sudo make install

puNESModifier

Ouvrir un terminal (Ctrl + Alt + T)

git clone https://github.com/punesemu/puNES.git
cd puNES
sh autogen.sh
./configure
make
sudo make install

Problèmes pour l'émulationModifier

OverscanModifier

De nombreux jeux pour la NES utilisent l'overscan pour rogner des parties de l'image autour de la fenêtre de jeu et zoomer sur cette fenêtre. Cette pratique n'étant pas standardisée, tous les jeux ne demandent pas le même niveau d'overscan. Ce problème n'est pas toujours bien géré par les émulateurs.

Palette de couleursModifier

Le signal de sortie vidéo NTSC de la NES est décodé par le téléviseur. Il en résulte que la palette de couleurs change souvent selon le téléviseur et les jeux changent d'apparence. Les émulateurs de la NES proposent donc de choisir entre différentes palettes.

Émulation des accessoiresModifier

Il existe de nombreux accessoires pour la NES. Tous ne sont pas émulés.

  • Le zapper est émulé avec la souris, de manière tactile ou avec un pointeur contrôlé par la manette.
  • La manette Arkanoid est prise en charge par puNES et Mesen, mais reste optionnelle pour les deux jeux qui l'utilisent (Arkanoid et Chase H.Q.).
  • Le Miracle Piano Teaching System n'est pas émulé.
  • Family Trainer/Family Fun Fitness/Power Pad
  • Microphone
  • Karaoke Studio

Clones de la NESModifier

  • Dendy : un clone taïwanais vendu dans les pays de l'Est. La plupart des émulateurs de NES prennent en charge ce clone.

RessourcesModifier

Autres émulateursModifier

Il existe des dizaines d'émulateurs de NES. Peu sont toujours en développement régulier.

Catalogues et informations sur les jeuxModifier

Consultez également ces pages dans d’autres projets Wikimedia :

Ressources multimédia sur Commons.
Article encyclopédique sur Wikipédia.

BibliographieModifier

Code SourceModifier

NotesModifier

  1. NES Accuracy Tests. Toutefois, pour simplement jouer, de nombreux émulateurs beaucoup moins précis sont très suffisants. Voir la section Autres émulateurs.